Reprises de jeux vidéo. Semaine 47-20174 minutes de lecture

Deux semaines… Je vous ai laissé deux semaines pour écouter l’album Successor. J’ose donc espérer que vous le connaissez maintenant par cœur ! Il est temps de revenir vers un format plus classique et sur une sélection de morceaux de mon cru.

Cette semaine, petite thématique Nintendo ! Il faut le savoir : Big N est omniprésent dans le domaine de la reprise musicale de jeux vidéo. J’essaye donc de mettre le moins de titres tirés de jeux Nintendo possible dans mes sélections. Quand j’en découvre un, je le met de côté et passe à la suite. Mais depuis les quelques semaines où j’ai commencé cette série d’articles, les morceaux mis de côté s’accumulent ! Il est donc temps de taper dans cette réserve et de faire une playlist entièrement dédiée à Nintendo. Bon… Dans les faits, il n’y a que trois franchises qui sont représentées, mais promis, les morceaux se suivent et ne se ressemblent pas.

On commence en douceur avec VGPianoMan (surement appelé Steven Melin dans la vraie vie) et sa reprise du fameux Beware The Forest’s Mushrooms. Ce morceau emblématique de Super Mario RPG est ici repris avec la plus grande des sobriétés. Mais il y a toujours un petit quelque chose dans les reprises au piano qui me rend tout chose. Quel magnifique instrument.

La suite ne sera pas plus nerveuse car on poursuit avec Zelda’s Lament, un medley de morceau de Zelda qui nous est proposé par Laura Platt dont on avait déjà parlé dans les RJV 44-2017 ! Là encore, on est sur une composition entièrement au piano. La manière dont sont associés les morceaux est très fluide, presque comme s’ils avaient été fait pour. Attention quand même à la mélancolie qui pourrait s’emparer de vous si vous l’écoutez trop.

Haut les cœurs ! Remettons un peu de gaieté et d’autres instruments dans cette sélection ! On reste quand même sur du Zelda, pour ne pas trop se déstabiliser. Voici donc le morceau Wind Waker de l’album Let Me Tell You A Story de Random Encounter. Ici, c’est toute l’ambiance de Wind Waker qui est transposée dans un morceau. L’ambiance étant un des points forts du jeu, vous imaginez bien que pour la transmettre dans un seul morceau, il faut faire du bon boulot. Et c’est le cas ici.

On continue crescendo avec The Theme. Reprise du thème de Metroid en version Electro-Rock-Grunge-Destroy-On-S-En-Fout-C-Est-De-La-Bonne. Le morceau arrive à donner une toute nouvelle couleur au morceau, sans pour autant que l’on oublie d’où il vient. Pour le coup, je trouve que les Bad Dudes ont fait un excellent travail. On a presque envie de voir Samus arriver en dégommant du pirate avec cette musique en fond sonore.

Maintenant, on entre dans la partie dangereuse de la playlist. Tous les deux venant de Mario, les deux derniers morceaux m’ont vraiment intrigué. Le premier, Dark Lord Bowser des Thunderclash,  prouve que les reprises métal de jeux vidéo ne sont pas toutes à ranger dans la case “reprise nulle pour youtube”. Ici, certes, ça tabasse, mais pas seulement. Durant ses 4 minutes 30, le morceau passe par de multiples états, ajoute des chœurs et de l’orgue qui nous ramène directement dans le château de Bowser… Bref, on ne s’est pas contenté de taper fort sur la grosse caisse.

D’ailleurs, en parlant de taper fort, il est temps de parler du dernier morceau. Sachez-le : je ne suis pas fan d’électro en général. Il y a évidemment des exceptions, mais dès que ça va trop dans le “boum boum wub wub” je reste assez hermétique au genre. Mais est-ce parce que ce n’est pas ma came que je devrais vous en priver ? Voici donc Dirty Coins, de Blind, qui va totalement retravailler le thème de la caverne de Mario pour vous le balancer dans la gueule à mach 1. La preuve que le morceau est bien ? Je peux écouter les presque 6 minutes (!!!) sans trouver que l’artiste piétine l’œuvre originale. C’est donc une magnifique performance.

Sur ce, bonne écoute et live long and prosper !

Image de couverture par HeavyMetalHanzo

1 commentaire sur “Reprises de jeux vidéo. Semaine 47-20174 minutes de lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.