Désolé : j’aime Cyberpunk 20775 minutes de lecture

English reader ? Go here !

Nous vivons une époque étrange… Nous vivons une époque où aimer un jeu, ce n’est plus seulement l’apprécier, mais c’est aussi parfois approuver implicitement des pratiques de cette immense industrie qu’est le jeu vidéo. En tant que simple joueur, devons-nous nous poser des questions sur la manière et les conditions dans lesquelles un jeu a été produit ? Devons nous juger la communication faite autour du jeu ? Ou alors est-ce que l’on doit seulement juger le jeu lui-même ? Chacun d’entre nous a sa propre réponse. Pas meilleure et pas moins bonne que les autres. Et je ne sais pas si c’est parce que je vieillis, mais mon cerveau a décidé de rendre le fait d’aimer Cyberpunk 2077 bien plus complexe que prévu. J’adresse donc cette lettre à tous ceux qui ont travaillé sur Cyberpunk 2077.

A toutes les personnes qui ont travaillé sur Cyberpunk 2077, désolé, j’aime votre jeu.

C’est assez étrange à écrire comme phrase, mais c’est vraiment mon ressenti final après plus de 60 heures passées dessus. Night City est magnifique. Sans conteste la plus belle ville que je n’ai jamais parcouru dans un jeu vidéo. Je pourrais vous dire tout ce que j’ai aimé ou pas dans votre jeu mais ce serait trop long et pas assez intéressant. Souvenez-vous juste que j’ai adoré votre jeu et que je vais continuer à y jouer.

En revanche, je ne peux pas aimer Cyberpunk 2077 sans me sentir un peu sale. C’est maintenant connu : les conditions de travail pour produire ce jeu n’étaient (ne sont) pas bonnes. On ne peut pas l’ignorer. La communication faite autour du jeu a été, au mieux floue, au pire carrément mensongère. On ne peut pas l’ignorer. Le jeu aurait nécessité encore plusieurs mois de développement mais il est sorti en cette fin d’année pour profiter des fêtes et être dans cette année fiscale. On ne peut l’ignorer.

On ne peut l’ignorer, mais on se doit de remarquer que vous, qui avez activement travaillé à la réalisation de ce jeu, n’y êtes pour rien. Ce sont d’autres rouages de la création d’un jeu vidéo qui ont déraillé ici. Du coup, en tant que joueur, que faire ? Acheter un jeu à une entreprise qui respecte plus ses clients que les travailleurs qui font sa réussite ? Ce serait approuver le traitement qui leur est réservé. Ne pas acheter ce jeu ? Ce serait aussi punir les gens qui ont sué sang et eau pour faire ce jeu.

Du coup, ma réponse, aussi maigre soit-elle, est celle-ci : merci pour tout, et désolé. J’espère sincèrement que cette aventure qu’est le développement de Cyberpunk 2077 ne vous aura pas gâché la vie, car aucun jeu vidéo ne mérite qu’on y laisse sa santé et son bien-être. Sachez juste que vos efforts n’ont pas été vains et que je suis certain que comme moi, beaucoup de gens reconnaissent vos efforts et savent que les problèmes du jeu ne viennent pas de mauvais développeurs, mais d’ailleurs.

Live long and prosper !

Ci-dessous, ma “traduction” de ma lettre. Mon niveau d’anglais étant ce qu’il est, ce sera loin d’être parfait. Mais pour vraiment m’adresser aux personnes qui ont fait Cyberpunk 2077, je pense qu’il est nécessaire d’emprunter la langue de Shakespeare un minimum. Si jamais vous êtes fort en anglais et que vous voulez améliorer la version ci-dessous, contactez-moi. Je prendrai tous vos conseils 🙂

Sorry for loving Cyberpunk 2077

To everyone who worked on Cyberpunk 2077, sorry but I love your game.

It’s a strange sentence to write but it’s how I feel after 60 hours spent in Night City. Night City is wonderful. The most beautiful video game city that I have visited. I could tell you everything I liked or didn’t like about your game but it would be too long and not interesting enough. Just remember that I love your game and will continue to play it.

On the other hand, I can’t love Cyberpunk 2077 without feeling a bit dirty. It is known : the working condition on this game are awful. We cannot ignore it. Communication around the game has been fuzzy at best, deceitful at worst. We cannot ignore it. The game would have required several more months of development. But it came out at the end of the year to take advantage of the holidays and be in this fiscal year. We cannot ignore it.

All that cannot be ignored. But we must also point out that you, who actively worked on the game, are not responsible for that. That’s other parts of a video game creation that are to blame here. So, what should we do as a player ? Buy a game made from a compagny that respect less employees than customers ? It would be saying yes to the bad working conditions. Do not buy this game ? It would be punnishing all the people who worled hard on it.

My answer is poor but I haven’t got another one: thank you for all and sorry. I sincerely hope that this adventure that is the development of Cyberpunk 2077 will not have ruined your life, because no video game deserves to be left in its health and well-being. Just know that your efforts have not been in vain and that I am sure like me a lot of people recognize them and know that the game’s problems do not come from a bad developer, but from somewhere else.

Live long and prosper !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.